top of page
  • PEEP Joinville le Pont

{Conseil d'école maternelle P'tit Gibus du 08/11/18}

Présents :

  • Mmes : Noureau, Coquelin, Azgui, Ms Bruyère, Lallmahamed : représentants élus des parents d'élèves

  • Mmes Hameau, Bénard, Delclos, Lachaumette, Dechaumont enseignantes

  • Mme Gourdon : directrice

  • Mme Ruiz : élue municipale

  • Mme Fairn-Nivet : DDEN

1/ ÉCOLE ET PÉDAGOGIE Les effectifs / Répartition par classe 170 élèves sont inscrits dans l'école et répartis comme suit :

  • GS : 57 élèves - 28 élèves dans la classe de Mme Bénard et 29 dans celle de Mme Dechaumont

  • MS : 54 élèves - 27 élèves chez Mme Hameau et 27 élèves chez Mme Lachaumette

  • PS : 59 élèves - 30 élèves chez Mme Gourdon, 29 élèves chez Mme Delclos

Vote du règlement intérieur 3 modifications ont été apportées dans le règlement intérieur : les horaires du soir, les entrées des parents dans l'école le matin et le soir, et l'interdiction des téléphones portables. Le règlement est voté et sera collé dans les cahiers de correspondance pour signature. Sécurité PPMS Attentat Un exercice d'évacuation incendie a été conduit fin septembre. Comme l'an dernier, un exercice lié au plan vigipirate-attentat sera réalisé à l'échelle du département. Le scénario est proposé par l'académie et identique pour toutes les écoles. Seule la date est choisie par l'école. Pour l'école P'tit Gibus, ce sera le 27/11. La directrice explique que, comme pour les autres exercices (évacuation incendie ou mise à l'abri en cas de risques météorologiques), la démarche de l'école est d'apprendre aux enfants à adopter les bons gestes et réflexes en cas de crise (entendre et reconnaître le signal d'alerte ; connaître le ou les itinéraires prévus). Comme souvent à la maternelle, les situations sont présentées sous forme de jeux, en évitant tous propos anxiogènes. Dans les classes des situations de jeux sont exploitées sur les thèmes « Jouer à se cacher, se déplacer sans faire de bruit, bouger puis se figer, faire silence en écoutant les bruits alentours...». Un mot informant les parents sera collé dans le cahier de correspondance. « L'arbre de l'enfance » Lundi 15 octobre a eu lieu salle Prévert la ciné-rencontre autour du film « l'Arbre de l'enfance » de Anne Barth. La PEEP a largement diffusé l'information dans toutes les écoles et collèges de Joinville. Environ 150 personnes étaient présentes ce soir là. La directrice dit sa satisfaction d'avoir pu réunir toute l'équipe de l'école enseignantes/atsems/animateurs. Le débat d'après film a été jugé intéressant et émouvant. Peu de retour des familles ensuite. Mme Gourdon sonde les parents sur une éventuelle demande de familles pour d'autres soirées, rencontres, débats sur des thèmes liés à l'enfance et à l'éducation. Pas de réponse précise mais il semble qu'il y ait un intérêt des parents présents. Projet Noël Après avoir dévoilé que cette année, l'école serait décorée en rouge et vert Mme Gourdon déroule les moments forts prévus pour la période :

  • Le spectacle de Noël offert par la municipalité sera présenté le vendredi 7 décembre à l'école. : « Une orange pour Noël ». Le sujet : Titouan ne reçoit qu'une orange pour Noël . Il s'interroge...

  • La Semaine du Conte de Noël : La dernière semaine avant les vacances, les élèves se déplacent chaque jour dans une classe différente pour écouter un conte de Noël. L'enseignante du lieu leur présente le projet Noël de la classe et l'album. Sur une semaine, les enfants visitent ainsi toute l'école et écoutent 5 histoires différentes.

  • La Fête de Noël à l'école : Jeudi 20 décembre matin, après le conte, tous les enfants se réuniront pour une mini chorale de Noël. Comme cela s'était déjà passé avec le chant de la rentrée, toute l'école se regroupe pour chanter. À leur tour, les enfants présentent les chants appris dans la classe (répertoire par niveau), puis le chant commun. L'après midi, les enfants feront la fête : musique, danse, goûter.
 Contrairement aux années précédentes, les familles ne seront pas sollicitées pour alimenter le buffet. L'équipe qui engage l'école dans le développement durable, vit mal le gâchis occasionné par cette fête malgré les aménagements apportés au fil des années. De plus, il reste encore des friandises et boissons de la kermesse de juin. La coopérative financera le buffet.

Sorties

  • L'arboretum : Vendredi 19 octobre les GS se sont rendues à l'Arboretum. Mmes Bénard et Dechaumont témoignent. Ce fut une belle promenade sous un beau soleil. Les enfants ont bien marché. L'objectif était d'observer la végétation en automne, de découvrir différentes essences d'arbres. Les enfants ont été absorbés par leur envie de ramasser : feuilles, fruits qui seront réutilisés dans des productions plastiques.

  • Théâtre de l'Abbaye : Une séance est réservée pour les moyens et les grands, le mardi 18 décembre l'après midi. Il s'agit de « Le fabuleux voyage de la fée Mélodie »

Demande des parents : Mme Coquelin relaie une demande des parents qui souhaitent savoir comment sont décidées les sorties. Mme Gourdon explique que les enseignantes réservent les sorties en fonction de leur projet de classe ou en lien avec les projets de l'école ou de l'actualité (une exposition, un musée). Les sorties doivent répondre aux exigences du plan vigipirate. La municipalité finance une journée de car par an et par classe. Mme Coquelin évoque la venue d'un intervenant en langue des signes pendant le temps périscolaire et demande si l'école peut également inviter cette spécialiste sachant que des parents de l'école sont sourds. Mme Noureau explique que certaines crèches de Joinville initient les enfants à la langue des signes et s'interroge sur l'intérêt qu'il y aurait à continuer cet initiation à l'école. Mme Gourdon répond positivement mais indique que comme pour tout projet porté par les classes, il faut qu'il ait du sens pour les enfants, par exemple pouvoir échanger avec un enfant malentendant. Mme Dechaumont relate que dans les crèches le passage par la langue des signes aide certains enfants en retard de langage oral. A l'école on préfère stimuler la langue orale et axer notre travail, sauf contexte particulier sur l'oralisation, le développement de la syntaxe, du vocabulaire, et l'échange. Collation du matin Demande des parents : instaurer une collation à l'école pour les enfants qui n'ont pas le temps de déjeuner le matin. 
Mme Gourdon répond qu'unanimement le conseil des maîtres a jugé que faire déjeuner son enfant le matin relevait de la sphère familiale. A Joinville, nous n'avons pas connaissance de situations dramatiques de familles très défavorisées ne pouvant pas faire déjeuner leurs enfants. Mme Coquelin envisage de refaire cette demande auprès du centre de loisirs pour les enfants arrivant à 7h45. Kermesse Demande émanant de Mme Azgui : « Pourquoi la Kermesse n'est-elle pas ouverte à tous les parents » Mme Gourdon redonne le contexte qui a prévalu, il y a quelques d'années, au choix de cette « Kermesse des enfants » plutôt qu'à une kermesse hors temps scolaire ouverte à tous. D'abord l'équipe avait souhaité sortir d'une fête dominée par l'argent où tous les stands y compris la nourriture sont payants ce qui peut dissuader certaines familles. Dans ces moments festifs, où les familles sont contentes de se rencontrer, parfois certains enfants sont livrés à eux-mêmes et ne profitent pas des jeux. Nous avions donc fait le choix d'une kermesse pédagogique où tous les enfants jouent avec leur classe. Mme Azgui demande si on peut inviter tous les parents à cette kermesse. 
Mme Gourdon précise que cette kermesse ne peut se tenir sans l'aide des parents pour tenir les stands, les enseignantes étant en charge de leurs élèves et du bon déroulement des rotations aux différents stands. Tous les parents sont invités pour aider à tenir un stand. S'ils sont très nombreux, ils peuvent faire un roulement au cour de l'après midi. Mme Lachaumette précise que dans les kermesses « traditionnelles » qu'elle a pu vivre avec ses enfants, elle s'est souvent retrouvée seule à un stand, sans que le parent prévu vienne la relayer et donc dans l'impossibilité de suivre ses propres enfants. Mme Delclos évoque ses souvenirs de kermesse avec ses enfants où dans cette école-là, c'étaient les parents d'élèves qui organisaient la kermesse, hors temps scolaire. Mme Gourdon demande aux parents s'ils souhaitent organiser ce style de kermesse, si ils ont eu des demandes dans ce sens. Il semble que les parents préfèrent participer mais ne souhaitent pas organiser. Il est donc convenu qu'un plus grand délai serait laissé aux familles (afin de permettre de poser un jour de congé) pour s'inscrire à la kermesse. 2/ MUNICIPALITÉ Travaux réalisés

  • Etanchéïté de la cour : Mme Ruiz confirme que suite à des infiltrations d'eau cet été, le long de la clôture, dans les sous-sols de la copropriété voisine, les travaux d'étanchéïté ont été réalisés. Les finitions, le revêtement amortisseur de chute a été posé cette semaine.

Demande de travaux

  • Etanchéïté des surfaces vitrées : Mme Gourdon réexplique les infiltrations d'eau par les joints des fenêtres lors des fortes pluies. Mme Ruiz répond que cette dépense sera présentée en priorité au budget 2019. Mme Gourdon insiste sur le risque dans la classe de Mme Delclos : un radiateur se trouve sous une fenêtre et reçoit régulièrement un filet d'eau...
 Elle demande que l'on sécurise cette fenêtre sans attendre le vote des travaux.


  • Réfection des sols : Les sols des classes sont (notamment en PS) abîmés. Mme Gourdon suggère que l'on commence à les renouveler. Mme Ruiz répond que ce n'est pas une priorité.

  • Changement des films anti chaleur posés sur les vitres des 2 PS. Ces films, très abîmés, ne font plus leur office. 
Mme Ruiz répond que ce n'est pas une priorité.

  • Séparateurs entre les petits toilettes enfants : Mme Ruiz informe que lors du déménagement de l'école du centre vers le nouveau site, les séparateurs de l'école du Centre vont être récupérés et installés au P'tit Gibus.

Demandes en lien avec les TNI

  • Connexion internet dans les classes : Mme Ruiz explique que l'informatique dans l'école est une priorité pour la municipalité. A ce titre, le courant CPL devrait être déployé dans toutes les écoles et un référent affecté à chaque école. Mme Ruiz informe qu'un audit des besoins des différentes écoles doit être réalisé par le directeur du service informatique de la ville prochainement. Mme Gourdon répond qu'un tel rendez-vous a déjà eu lieu il y a juste un an... 


  • Paramétrage des 3 ordinateurs pour pouvoir utiliser l'imprimante : Mme Ruiz annonce que ce paramétrage a été effectué. Mme Gourdon confirme que le matin même, un cable type « Ethernet » a été branché au photocopieur, afin que les 3 ordinateurs des classes puisse s'y connecter et imprimer.

3/ INFORMATIONS DIVERSES Crédits mairie Les crédits versés par la municipalité pour l'année civile :

  • crédit de fonctionnement : 4861,30€ soit 28,10€ par élève

  • crédit livres de prix (pour les GS uniquement) : 7,75€ par élève

Ces crédits ont été utilisés. Coopérative Recettes et dépenses prévues :

  • Théâtre de l'Abbaye fin décembre : env 500€

  • La participation familiale pour le 1er trimestre s'élève à : 2700 €

  • Le solde du compte au 26 octobre est de : 4692,67

Prochains conseils d'école Dates fixées :

  • 15 mars 2019 - 18h15

  • 18 juin 2019 - 18h15

La séance est levée à 20h05

bottom of page