top of page
  • PEEP Joinville le Pont

{ Conseil d'école élémentaire Palissy du 03/06/14 }

Présents :

  • M. GAULTIER, Directeur

  • Mme TOLLARD, Maire-Adjoint chargé des affaires scolaires

  • Mmes ANTONIO, BOULET, NOËL, SEYMOUR, URBAN

  • MM. BRASQUET, COULOUBRIER, LUCAS, Enseignants

  • M. DUGUET, Délégué Départemental de l'Éducation Nationale

  • Mmes BETSCH, CATENNE, CHANU, KURKDJIAN, PACINI, PICHARD, SORET, TRAIKIA, Représentants de parents

Secrétaires de séance : Mmes BOULET, PACINI La séance débute à 18h35 1) APPROBATION DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL D'ÉCOLE DU 8 AVRIL 2014 Le compte-rendu est approuvé à l'unanimité. 2) EFFECTIFS POUR L'ANNÉE 2014-2015 Les prévisions d'effectifs pour la prochaine année scolaire sont les suivantes :

  • CP : 48 élèves

  • CE1 : 35 élèves

  • CE2 : 50 élèves

  • CM1 : 63 élèves

  • CM2 : 42 élèves

Soit un total prévisionnel de 238 élèves. Une réunion de travail s'est déroulée le 22 mai 2014, en présence de M. VERGEYLEN, Inspecteur de l'Éducation Nationale, de Mme TOLLARD, Maire-Adjoint chargé des affaires scolaires et des Directeurs d'école. Un équilibrage a été décidé sur le "bas de Joinville" entre l'école Polangis et l'école Palissy. A ce jour, 43 fiches de préinscription sont parvenues à l'école. La Commission de Vie Scolaire se réunira le 12 juin 2014, qui déterminera l'affectation de plusieurs élèves entre l'école élémentaire Polangis et l'école élémentaire Palissy. Mme TOLLARD indique que 13 dossiers d'élèves actuellement en Grande section devraient être affectés sur l'école élémentaire Polangis. Tenant compte de ces prévisions, l'équipe enseignante a commencé à travailler sur la prochaine organisation de l'école. Des éléments importants sont à prendre en considération quant au choix de la structure des classes : réserver un niveau simple (hors CP) au poste P.E.S (Professeur des Ecoles Stagiaires) ; le très grand nombre de CM1. 3) VIE DE L'ÉCOLE : BILAN DE L'ANNÉE SCOLAIRE + BILAN TEMPS MÉRIDIEN Intervention culturelle Le bilan est positif, l'équipe enseignante se félicite de travailler en collaboration avec M. PAPION très largement apprécié pour la qualité de son intervention. Intervention sportive

  • Éducation Physique et Sportive

Le travail mené par M. NICIC, intervenant municipal, est de grande qualité (en témoigne l'organisation et la tenue des récents jeux du Val de Marne). La construction des séances et la progressivité programmée est véritablement adaptée aux élèves.

  • Natation

Bilan satisfaisant pour ce qui est des 3 modules d'apprentissage dédiés aux classes de CP et CE1. Concernant le ministage de 6 séances pour les classes de CM1 et CM2, le bilan est très mitigé, notamment en raison des aléas météorologiques. Mme SEYMOUR émet le souhait de voir un nombre plus important de maître-nageurs. Sorties scolaires Les sorties ayant déjà été effectuées l'ont été à la scène Watteau de Nogent-sur-Marne, au marché de Joinville-le-Pont, à la salle Prévert (projection du film "Sur le chemin de l'école" et représentation de fin d'année "La magie des 1001 nuits"), au moulin d'Ivry-sur-Seine, à la mairie ("Joinville Art Expo"), dans une boulangerie, à l'Exploradôme de Vitry-sur-Seine, à la caserne de pompiers de Joinville-le-Pont, à l'école Parangon (prévention routière), au château de Vaux-le-Vicomte. D'ici les congés d'été, des élèves se rendront au musée du Louvre, à la Cité des enfants, au parc Floral et au musée des Arts Premiers. De plus, tous les élèves de CM2 bénéficieront d'une sortie avec nuitées, en Normandie, du 13 au 21 juin 2014. La thématique du séjour : les plages du débarquement et l'étude du milieu local. A.P.C (Ateliers Pédagogiques Complémentaires) Ce dispositif, qui a succédé à l'Aide Personnalisée, s'est déroulé sur 36 heures annuelles réparties sur la pause méridienne de 11h30 à 12h15. Les activités proposées allaient de l'aide à l'élève en difficulté à la participation à des ateliers culturels (expression musicale, expression artistique, théâtre d'ombres, blog d'école...). Stages de remises à niveau Ces stages, qui permettent de venir en aide aux élèves de CM1 et CM2 en difficultés, se répartissent sur 2 sessions : vacances d'hiver 2014 et dernière semaine du mois d'août 2014. Lors de la première session, 2 CM1 et 2 CM2 ont bénéficié de ce stage, assuré par des enseignants volontaires. Pour la deuxième session (qui aura lieu au collège Jules Ferry), seuls les élèves de CM2 pourront y être proposés. Après accord des familles concernées, une fiche diagnostic est établie qui sera suivie d'un retour de la part de l'enseignant volontaire ayant encadré l'élève. Accueil d'élèves en situation particulière 3 élèves ayant un dossier à la M.D.P.H (Maison Départementale des Personnes Handicapées) ont bénéficié d'un P.P.S (Projet Personnalisé de Scolarisation). Le suivi de ces élèves s'établit notamment par la tenue d'E.S.S (Équipe de Suivi de Scolarité), réunions au cours desquelles les différents partenaires assistent. Suivi des élèves Cette année, 19 réunions d'équipe éducative se sont tenues, qui concernent des élèves en situation scolaire difficile. Il est à noter que ces moments institutionnels ont parfois un effet déclencheur. Liaisons

  • Liaisons GS/PS

Différents conseils de cycle 2 ont eu lieu, ayant permis des échanges entre les enseignants des deux écoles P'tit Gibus et Palissy. Dernièrement, les élèves de Grande section sont venus à l'école Palissy pour un moment de rencontre (notamment des jeux dans la cour) avec leurs congénères du CP.

  • Liaison CM2/6è

Cette année, un conseil école-collège a été installé, qui s'est tenu à 2 reprises. Une Commission de Liaison a également eu lieu au mois de mai, où les enseignants de l'école élémentaire viennent présenter leurs élèves, en prenant soin de mentionner ceux pour qui des mesures spécifiques d'accompagnement devront être mises en place. Deux actions de rencontre ont eu lieu : "Les Ambassadeurs" où des élèves de 6è sont venus rencontrer les CM2 pour leur présenter le collège et son fonctionnement. Une venue des CM2 au collège pour effectuer une visite et assister à un cours de français avec M. CROCHET sur le thème de la mythologie qui avait été préparé en amont. Les échanges ont été fructueux et appréciés. Les Représentants de Parents demandent quelle est la démarche concernant l'affectation ou non en section bilangue. Les enseignants de CM2 répondent qu'ils émettent un avis sur chaque demande. C'est ensuite au collège de prendre les décisions d'affectation. Travail de l'Équipe Pédagogique Parmi les heures consacrées aux conseils de maîtres, l'équipe enseignante s'est notamment attachée à la réflexion pour l'élaboration et la mise en place d'un nouveau livret. Il est à noter que la partie notation disparaîtra l'an prochain, afin de laisser pleinement la place à une évaluation des compétences acquises. L'équipe enseignante a également travaillé sur l'élaboration du projet d'école 2013/2017, qui a été présenté aux membres du conseil lors de la réunion du 8 avril 2014. Fréquentation scolaire Le taux d'absentéisme de septembre à avril est de 2,07 %. Concernant le mois de mai, ce taux devrait connaître une hausse, en raison des différents ponts générés par l'emplacement des jours fériés. Travaux Le remplacement des portes d'accès à l'école et à la cour est programmé pendant les congés d'été. Suite à une demande conjointe Mlle CAFFIER et M. GAULTIER, la pose d'un cabanon de rangement dans la cour est prévue. Bilan temps méridien Mlle CAFFIER fait part aux membres du Conseil des éléments suivants : - 170 élèves environ déjeunent à la cantine. - Une équipe de 8 animateurs est présente pour encadrer les élèves. - Dans la cour, le football a laissé la place au basket. Il y a toujours les activités badminton et tennis de table, les jeux de société, ainsi que des activités temporaires type "bracelets brésiliens". Pas de double-dutch et de danse pendant l'hiver. - L'organisation du temps du repas est satisfaisante, avec notamment la prise des élèves qui vont aux A.P.C. - Il y a toujours une personne référente présente. M. GAULTIER fait part de la satisfaction de l'équipe enseignante de pouvoir travailler avec l'équipe d'animation et en appelle à la continuité. 4) RYTHMES SCOLAIRES Mme TOLLARD présente aux membres du Conseil ce qui constitue le scénario qui sera présenté à Madame la Directrice Académique des Services de l'Éducation Nationale (D.A.S.E.N).

  • Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi : 8h45/11h30 (soit 2h45) et 13h30/16h15 (soit 2h45).

  • Mercredi : 8h45/10h45 (soit 2 h).

Pour un total de 24 heures d'enseignement réparties sur 9 demi-journées.

  • Accueil du matin : 7h45/8h35 (payant : environ 10€/mois/enfant).

  • Le goûter : 16h15/16h45 (obligatoire, fourni par l'école 0,63€/jour)

  • À partir de 16h45, 2 possibilités : étude (payante) : 16h45/17h30 - Ateliers (payants) : 16h45/18h30

  • Sortie des enfants : 16h15 ou 18h (lundi, mardi, jeudi, vendredi) / 10h45 ou 18h (mercredi)

Le scénario tel qu'il a été présenté au Conseil d'école a suscité de vives réactions de la part des parents d'élèves et de l'équipe enseignante qui sont revenus sur les différents éléments du projet ci-dessus exposé afin de demander des précisions et de présenter les objections qui leur sont parus élémentaires. Pour ces deux derniers, c'est le pire scénario qui a été retenu. Points sur lesquels sont revenus l'équipe enseignante, le D.D.E.N et les Représentants de Parents : Sur le fond comme sur la forme, le scénario présenté ne prend pas en compte certains éléments : scénario proposé par l'école précédemment, possibilité de dégager une demi-journée de T.A.P non retenue. Mme TOLLARD répond que cela a été envisagé. Dans ce scénario, on ne parle plus des Temps d'Activités Périscolaires (T.A.P). La disparition de l'intervenant culture (M. PAPION) sur le temps scolaire, alors que le nouveau Projet d'École intègre un volet culturel dont cette activité d'expression théâtrale constitue un élément majeur. M. PAPION interviendra dans les activités du soir, pour un nombre restreint d'enfants. Le choix entre l'étude ou les activités est problématique car si les enfants choisissent les activités (pour ne pas renoncer au théâtre, par exemple), ils rentreront chez eux sans avoir fait leurs devoirs. En ce qui concerne les animateurs, ils participeront aux activités du soir, à raison d'un animateur pour 14 enfants. Les représentants de parents d'élèves reviennent sur les positions prises par M. Le Maire concernant la mise en place de cette réforme (refus de l'appliquer avant la campagne municipale) et l'absence de concertation une fois les élections municipales passées. Pourquoi présenter ce scénario tel quel ? (qui ne correspond à aucun des trois scénarios envisagés lors des concertations avant les élections). Elles demandent à ce que M. Le Maire reçoive rapidement les associations et les acteurs du projet pour revoir la copie. Si M. Le Maire maintient sa position initiale de report, quelles sanctions encourrait-il ? Au vu des exemples qui existent, il n'y a pas de vraies sanctions significatives. Donc pourquoi le Maire ne maintient-il pas sa position initiale de refus ? M. DUGUET remarque qu'il y a, sur Joinville, des accueils du mercredi, donc plus d'accueil du mercredi matin si la réforme est mise en place, et demande si des demandes des écoles privées ont été faites pour ouvrir des centres le mercredi matin. Mme TOLLARD répond que non. Les représentants de parents ajoutent donc qu'il est fort possible que, dans cette configuration du mercredi, il y ait plus d'enfants qui fréquentent les centres de loisirs aussi des ouvertures de centres sont-elles prévues ? Mme TOLLARD répond que oui et qu'il y aura une augmentation des effectifs. Les enseignants demandent, au point de vue des locaux, où vont avoir lieu les activités dans cette configuration. Cela pose un problème. Les enseignants doivent pouvoir continuer à travailler dans leurs classes après les enseignements. M. GAULTIER termine en demandant des précisions quant au calendrier. Si M. Le Maire fait le choix de la réforme, le 2 septembre, que se passera-t'il ? Mme TOLLARD répond que dans ce cas, le 2 septembre, la réforme sera mise en place. M. GAULTIER demande quand ils en seront informés. Mme TOLLARD répond : après la rencontre avec le Préfet.

bottom of page