top of page
  • PEEP Joinville le Pont

{Conseil d'école élémentaire Gressier du 11/02/22}


Présents :

  • Mmes Aventurier, Bacon, Darrou, Lebrault, Renou, Rouillère et Thibaux et M. Bruyère, représentants des parents d’élèves

  • Mme Tollard, Adjointe au Maire

  • M. Duguet, Délégué Départemental de l'Education Nationale

  • Mmes Antonio, Bollack, Fernandez-Vacas, Noël et Urban, enseignantes

  • MM. Couloubrier, Lucas et Nicolaï, enseignants

  • Mme Biezin, directrice

Excusées :

Mmes Bouhanna et Rouault, qui faisant un temps partiel à l’école Gressier, ne participent pas à tous nos conseils d’école.


1/ Informatique


Depuis la rentrée, nous avons de grandes difficultés à avoir un suivi et des réponses du service informatique. On nous a présenté notre nouvel administrateur mi-novembre... Depuis, il n'est jamais venu à l'école régler aucun des problèmes que nous avons rencontrés... Nous avons appris la semaine dernière qu'il quittait Joinville...

Depuis plusieurs semaines, nous avons des coupures d'internet de plusieurs heures chaque jour ce qui complique considérablement notre travail. On nous a d'abord dit que c'était la responsabilité d'Orange et qu'on ne pouvait rien faire. Il semble maintenant qu'il s'agit de la box... Espérons que cela permette de résoudre notre problème...


Le rack de la classe numérique a des problèmes de connexion électrique : on ne peut pas recharger toutes les tablettes en même temps. Au moins 10 connexions sont défectueuses... La réparation a été faite mercredi dernier.


Pour une raison inexpliquée, lors de l'installation du VPI dans la classe 8, les connexions électriques et informatiques ont été installées devant la porte de la classe... Depuis des mois, nous demandons que ces prises soient déplacées afin que l'ordinateur qui pilote le VPI ne soit plus installé devant la porte de la classe. Le service travaux de la ville et l'installateur du VPI sont venus plusieurs fois pour faire une étude de faisabilité... L'installation électrique a été faite mercredi dernier... L'installation du boitier VPI doit être faite mercredi prochain.


Les petits problèmes d’impression depuis les classes ont été réglés la semaine dernière. Par contre, nous rencontrons un problème de son alternatif dans les classes 5, 7 et 8 qui n’ont pas été réglés. De plus, les pilotes des VPI des classes 2 et 8 (les plus anciens de l’école) sont extrêmement lents : les redémarrer peut prendre 45 minutes… Quand on a prévu un travail sur un support numérique, c’est compliqué…


La mairie se félicite que les problèmes aient été résolus et assure que la maintenance des VIP continuera ainsi que le renouvellement des pilotes des VPI les plus anciens. Toutefois, le service informatique est actuellement en sous-effectif, ce qui explique le retard de traitement des problèmes rencontrés.


L’externalisation de la maintenance de base (remplacement des cartouches d’imprimantes, …) va être testée dans une école maternelle et une école élémentaire, un bilan sera fait par la suite.


2/ Petits travaux

  • Le changement de mobilier des classes : L’an passé a été décidé le changement de mobilier de trois classes par an. Trois classes ont été livrées l’été dernier et trois nouvelles classes seront livrées l’été prochain.

  • La mairie va changer les stores des 8 classes exposées au soleil.

  • La fenêtre de la classe 4 est très fragile et peut se coincer dès que la manipulation manque de précision. Elle avait été réparée mi-septembre. Il semble que le remplacement des fenêtres des classes 4 et 8 (pas nécessaire) est prévu au budget 2022.

  • L'ouverture de la porte principale fonctionne mal : une fois sur deux... Un prestataire est passé hier matin… Le problème n’est pas électrique. Il semble que la porte coince… Ils vont envoyer un autre spécialiste.

  • Le joint des portes de secours ainsi que celui de la porte de la cour est défectueux. Lors de grosses pluies, il y a des infiltrations... Le joint est commandé...

  • Une classe doit être repeinte cette année. Ce sera la classe 7… pendant les vacances d’hiver. Il reste une semaine aux maîtresses pour faire leurs cartons !

  • Suite à l'information reçue par les parents d'élèves à propos des déjections canines aux abords de l'école, une demande a été faite auprès de la mairie pour que le service voirie nettoie régulièrement la venelle et les rues autour de l'école.

  • Installation de mobilier urbain permettant de ranger les trottinettes devant l’école : Suite à la question des représentants des parents d’élèves concernant le parking à trottinettes à l’extérieur, la mairie répond que le projet a été validé et qu’il ne manque plus que l’emplacement à valider et le support à acheter et à installer.

3/ Extension de l'école


Le programme a été choisi. Voici les points qui ont été retenus : le bâtiment sera sur pilotis pour laisser une grande cour de récréation disponible, il y aura 4 classes supplémentaires, le centre de loisirs aura une entrée indépendante...

L'année à venir sera consacrée au choix de l'architecte. Il s'agit d'un concours. L'architecte choisi travaillera sur les plans pendant 6 mois. Les travaux devraient commencer début 2024.

La mairie précise que le pavillon sera démoli cet été. Concernant les changements, le réfectoire serait agrandi en empiétant sur les WC actuels ainsi que sur l’espace administratif.

Le pôle administratif passerait dans l’actuelle salle polyvalente et comprendrait les bureaux de la directrice, de la directrice du périscolaire et de la secrétaire, des WC adultes, ainsi que la salle des maitres. Le jardinet attenant disparaîtrait pour permettre l’agrandissement des locaux.

L’extension sera sur 2 ou 3 étages et sera sur pilotis ce qui permettra un espace de cour de récréation de 1200 m2.

Le chalet de la cour sera déplacé pour permettre une liaison avec l’extension.

Le projet est porté par la mairie de Joinville ce qui lui permet de pouvoir imposer des contraintes notamment au niveau de la végétalisation, de l’agrandissement du réfectoire et de certains espaces.

Se pose le problème de l’arbre du côté de la classe de M. Couloubrier qui doit être coupé. En effet, il permet à cette classe, qui a un mur entier de baies vitrées sans rideaux, d’avoir de l’ombre. Les représentants des parents d’élèves trouvent cela dommage car il avait été demandé davantage de végétation, voire un petit jardin en accord avec les nouvelles réglementations. La mairie précise que cela fait partie des contraintes qui seront imposées à l’architecte. Concernant la rampe de parking, elle ne fait pas partie des contraintes imposées, l’architecte fera des propositions.


5/ Protocole sanitaire

  • Repas : Ce sont les seuls moments où les enfants sont à l’intérieur sans masque : ils sont alors toujours assis par classe (à la même table ou dans un même lieu en extérieur).

  • Limitation du brassage : Les classes font partie d’un groupe qui ne peut être modifié. C’est avec ce groupe qu’ils sont en récréation, à la pause méridienne, à l’accueil matinal, à l’étude ou au centre de loisirs le mercredi. Il y a trois groupes : CPA/CPB/CE1B – CE1A/CE2/CE2CM1 – CM1/CM2A/CM2B. Comme l’an dernier, durant la pause méridienne, les enfants sont pendant 40 minutes soit dans le réfectoire, soit dans la cour, soit dans leur classe. Dans ce cadre, il nous est très fortement déconseillé d’organiser des rendez-vous avec les parents d’élèves autrement que par téléphone, ce que regrettent les représentants des parents d’élèves, notamment au moment de la remise des livrets scolaires…

  • Masques : Enfants et adultes portent le masque en intérieur et en extérieur à raison d’un par demi-journée + un autre pour les enfants qui restent à l’école après16h30. Ni la mairie, ni l’Education Nationale ne fournissent de masques aux enfants. Cependant l’école dépanne régulièrement des enfants et encourage les parents à fournir des masques en retour.

  • Lavage de mains : Mains lavées ou passées au gel hydro-alcoolique à l’entrée dans l’école, en entrant en classe, après la récréation, après être passés aux toilettes, avant et après manger.

  • Fermeture de classe : Pour le moment, on ne ferme une classe que si l'enseignant est malade et non remplacé. On ne ferme pas de classe quel que soit le nombre d'élèves infectés par la COVID.

  • Eviction : cas COVID 5 jours (plus de symptômes depuis au moins 48 heures ET test PCR ou antigénique négatif ; 7 jours sans symptômes depuis au moins 48 heures... ; sinon 48 heures après les derniers symptômes. Les cas contact ne subissent pas d'éviction scolaire. Ils doivent subir trois autotests à J0, à J+2 et un dernier à J+4 et présenter une attestation sur l'honneur signée par leurs parents disant que le premier autotest est négatif et qu'ils s'engagent à faire les autres.

  • Les classes ont été équipées de capteurs de CO2 et le réfectoire de purificateurs d'air. Nous demandons toujours à ce que la salle polyvalente soit également équipée d'un purificateur dans la mesure où les enfants y goûtent parfois et où les enseignants y déjeunent tous les jours. La mairie précise que des capteurs de CO2 sont prévus pour la salle polyvalente et prend note de la demande concernant les purificateurs.

  • Allègement du protocole sanitaire à compter de la rentrée des vacances d’hiver : Un courrier du ministre a été adressé ce jour aux directeurs d’école. Au retour des vacances, nous repassons au niveau 2 du protocole. Cela signifie la fin du port du masque en extérieur pour les élèves et les personnels, la possibilité de pratiquer des activités sportives en intérieur sans masque (mais avec distanciation), les cas contact ne devront plus faire qu’un seul autotest à J+2… sans avoir à présenter d’attestation au retour à l’école.


6/ Coopérative scolaire


Nous avons commencé l'année avec 3 294,23 euros.

Les photos nous ont rapporté 1 260,30 euros.

Le premier appel de fonds que nous avons fait en novembre nous a rapporté 3 439,86 euros. Nous avons payé presque 500 euros de cotisations à l’OCCE. Nous avons acheté pour toutes les classes un abonnement à un magazine et à l'Ecole des Loisirs pour 924 euros, des caméras connectables à nos ordinateurs de classe pour 639,60 euros, des livres pour les classes, de la nourriture pour les lapins du CPA, du matériel d’arts plastiques… Nous avons actuellement en banque 4 843,11 euros. Avec les projets et sorties planifiés d’ici la fin de l’année, il est possible que nous fassions un deuxième appel de fonds.


7/ Projets de classes


  • Classe sans cartable (CP) : Le projet a eu lieu début décembre. Les élèves sont allés visiter une ferme dans le 77. Ils ont participé à un atelier sur la laine et ses origines et ont fabriqué un cadre avec de la laine. A l’école, nous avons accueilli dans la cour pendant une journée des animaux de la ferme (lapins, chèvres, dindons,..). Les enfants ont appris à fabriquer du beurre. Un apiculteur est venu leur présenter son métier et leur faire déguster différents miels. Les enfants ont également travaillé sur la naissance des animaux et ont joué à plusieurs jeux autour du thème de la ferme.

  • Classe sans cartable (CE1) : Les CE1 participent à un projet autour de la préhistoire avec la fabrication de lampes, d’armes de chasse de l’époque, d’un mammouth en argile puis la visite d’une grotte. Ils s’essaieront également à l’art pariétal. Les deux classes seront décorées autour de ce même thème. Une trousse à projets sera bientôt présentée afin de récolter les fonds restants (nous remercions la mairie qui en finance déjà une grosse partie).

  • Classe sans cartable (CE2/CM1) : Le projet de la classe sans cartable se déroulera du 4 au 8 avril et aura pour thème l’initiation à la production cinématographique : découvrir les étapes de réalisation, écrire et réaliser un scénario, utiliser les caméras, comprendre la relation image-son et se mettre en scène. Les enfants iront à la cinémathèque de Paris pour participer à un atelier burlesque et visiter le musée Méliès.

  • Image, réseaux sociaux et harcèlement (CM2) : Les enseignants des CM2 se sont rendu compte que beaucoup d’enfants avaient un téléphone et étaient sur les réseaux sociaux sans se rendre compte des conséquences de ce qu’ils pouvaient dire ou écrire. Ils ont donc fait appel à une mère d’élève, professionnelle de l’image qui intervient régulièrement dans les classes. Elle est déjà intervenue dans celle de M. Couloubrier et interviendra en mars dans celle de Mmes Biezin et Rouault. Elle a évoqué le harcèlement numérique et dans la vie et a explicité les faits et leurs conséquences par rapport à la loi.

  • Projets avec le Musée de Nogent : trois classes ont pu s’y rendre pour découvrir une exposition et participer à un atelier. Pour les CE1A, c’était une exposition temporaire sur l’école d’autrefois et un atelier sur l’abécédaire pendant lequel les élèves ont écrit l’alphabet à l’aide de différents outils. Pour les classes de CE2 et CM1, l’exposition avait pour thème les bords de Marne et ils ont travaillé sur la reproduction de cartes postales avec le pont de Nogent à customiser à la craie grasse. Les élèves ont passé un moment très agréable et ont réalisé de belles productions.

  • Les petits artistes de la mémoire (CM2B) : Il s’agit d’un projet autour de la 1ère Guerre Mondiale qui a pour thème : retrouver les traces d’un poilu. M. Couloubrier a une élève dont les arrières grands-pères ont participé à cette guerre. Mais il fait face à quelques problèmes notamment dans la recherche à faire valider par l’association d’anciens combattants qui impose de grosses contraintes et à un manque de réponse de la part des archives de la Défense Nationale des Anciens Combattants. De plus, le projet est à rendre pour le 10 mai mais cela demande beaucoup de temps pour le faire concorder avec le programme scolaire. Une représentante des parents d’élèves a proposé son aide et la mise à disposition de carnets d’un arrière-grand-père combattant.

  • Des lapins à l’école (CPA) : Dans le prolongement de la classe sans cartable, les CPA accueillent deux lapins dans leur classe afin d’étudier la nutrition et la locomotion. Cela a eu un impact très positif sur les élèves qui sont plus responsables (nettoyage de la cage, distribution de la nourriture…), plus calmes et pour certains plus investis notamment à l’oral. Mme Antonio fait un appel aux parents pour des babysitteurs pour les vacances.

  • Langue des Signes Française (CE1) : Les élèves avaient déjà pratiqué la LSF en CP et avaient beaucoup apprécié. Cette année, le projet est plus orienté théâtre et a pour thème les émotions, les animaux, les petites conversations de la vie quotidienne. Les intervenants sont très bienveillants et proposent des activités ludiques. Les élèves sont enthousiastes et très appliqués pendant la séance. La motricité, la concentration et la mémoire sont travaillées différemment et cela aide beaucoup certains élèves. Mme Tollard signale que la municipalité cherche des financements (via l’aspect artistique) par la Région afin de poursuivre ce projet et éventuellement l’étendre à tous les CP de Joinville.

  • Langue des Signes Française (CP) : Les séances viennent seulement de commencer cependant les enseignantes sont impressionnées par la maitrise et la rapidité d’apprentissage des élèves.

  • Chorale (CM2A) : Depuis le début de l’année, un intervenant (professeur des écoles à la retraite et musicien) vient faire chanter les élèves de CM2A tous les lundis. Les élèves ont appris plusieurs chansons avec différentes difficultés : canon, plusieurs voix… Nous espérons pouvoir inviter les parents à un spectacle de fin d’année.

  • Chorale (CE1) : Les CE1 se réunissent une fois par semaine pour travailler le chant et les percussions ce qui permet de travailler la motricité autrement. Les élèves sont intéressés et mémorisent très vite.

  • Vélo (CP) : Initiation vélo pour les CP avec pour objectif : rouler, se suivre, tourner. Début en mars selon la météo. La mairie encourage ce projet et propose une éventuelle articulation avec le périscolaire.

  • Projet théâtre et arts visuels (CM1) : Fin juin, les CM1 présenteront des saynètes en anglais sur la vie quotidienne puis une exposition sur la mythologie liée à un projet de littérature et d’arts visuels.

  • Natation : Au moment où les séances de natation ont été autorisées en élémentaire avec des restrictions (une classe à la fois), les CE2 avaient un stage de six séances en deux semaines et les CM2 un test pour pouvoir pratiquer l’aviron en fin d’année… La séance de test est reprogrammée le jeudi 10 mars. Et les séances de natation des CP auront lieu à partir du 14 mars. En revanche, les séances annulées des CE1 ne pourront pas être reprogrammées car tous les créneaux scolaires de la piscine de Nogent sont occupés. Mme Tollard a demandé aux centres de loisirs d’emmener les élèves à la piscine le mercredi afin de compenser - au mieux - les séances scolaires perdues.

  • Le projet lecture a été mis à l’arrêt car le protocole sanitaire ne permet pas le brassage des élèves. Le projet sera peut-être repris selon l’évolution du protocole.


7/ Affectation au collège


Les représentants des parents d’élèves posent la question de l’inscription au collège. Elle se fait en trois temps (fin mars, fin avril puis début juin). L’affectation définitive a lieu début juin. Les parents doivent alors prendre contact avec le collège pour connaître la date des inscriptions. La visite du collège par les CM2 sera dépendante de l’évolution du protocole sanitaire.


8/ Informations municipales

  • La mairie met à disposition des écoles une banque de livres en anglais afin de développer l’apprentissage de la langue. Elle évoque également le projet d’une semaine dédiée à l’anglais en concertation avec le périscolaire.

  • Des boitiers d’alerte PPMS ont été installés cet été mais ne sont toujours pas en fonction. Ils émettront des sirènes différentes suivant le danger signalé.

  • M. Boucher est le nouveau Directeur du Périscolaire en remplacement de M. Allal. Mme Bétou est la nouvelle Directrice Générale Adjointe des Services en remplacement de Mme Roux.

  • La mairie cherche des intervenants pour assurer en mai la conférence sur l’égalité hommes/femmes qui a dû être reportée.

  • Les représentants des parents d’élèves sont ravis du point école et demandent le retour des conseils périscolaires.

9/ AESH


L'AESH qui a quitté l'école le 8 octobre a été remplacée le 3 janvier. L'élève qu'elle accompagnait ne pouvait pas être accueilli à l'école sans AESH. Il a donc passé trois mois sans pouvoir être scolarisé.


Le prochain conseil d'école : Mardi 7 juin à 18h30

bottom of page